Le tchat/salon baclofene info

Avant de vous de connecter

  1. Le nickname (pseudo) ne peut être composé que de lettres (a-z, A-Z), de chiffres (0-9), et de quelques caractères spéciaux. Les espaces, notamment, sont proscrits.
    • Si vous venez du forum baclofene.com, l'idéal est d'utiliser le même pseudo ;
    • s'il est déjà en cours d’utilisation, vous aurez un « toc » sonore et un petit message : ;
    • attention, certains pseudos « courus » sont réservés et vous pouvez vous retrouver avec « guestxyz » après trente secondes.
  2. Signalez votre présence en écrivant quelques mots dans la zone en bas :
  3. Si pas de réponse, RESTEZ CONNECTÉ ET REVENEZ PLUS TARD Vous pouvez laisser la page ouverte, naviguer ailleurs et revenir.
    Vous pourriez même entendre un « toc » sonore si on vous appelle 😊

Le rejoindre


Le tchat baclofène, mais pour quoi faire ?

L'avantage d'un chat est le dialogue en temps réel avec les personnes présentes.

Bien entendu, on y parle
  • du traitement avec le baclofène de façon générale (pour les conseils de posologie, c'est sur le forum) ;
  • de notre éventuelle consommation d'alcool ou autre addiction ;
  • des effets secondaires, pour moins les craindre et mieux les gérer ;
  • de nos vies, nos expériences, afin de mieux se connaître ;

    Et puis

  • Nous y accueillons les visiteurs non-membres du forum (ou pas encore !)

Ultimo, nous y parlons de tout et n'importe quoi, les choses de la vie, les rires et les pleurs...

 

Qu’est-ce que le tchat ou salon IRC ?

Internet Relay Chat, ou IRC (en français, « discussion relayée par Internet ») est un protocole de communication textuelle instantanée sous la forme de discussions en groupe par l’intermédiaire de canaux de discussion (salons), mais qui peut aussi être utilisé pour de la communication exclusive entre deux personnes.

L'IRC est un vieux service Internet datant de 1988.
(Le Web débutant quatre ans plus tard avec 26 sites...)

Les conversations ne sont pas stockées, et ne peuvent donc pas être indéxées par un moteur de recherche comme Google. Seules les personnes connectées peuvent voir les conversations en cours.

Donc, vous ne voyez pas les discussions antérieures lorsque vous vous connectez, c'est impossible !

Il existe plusieurs serveurs avec des vocations différentes. Nous avons choisi FREENODE, normalement dédié aux projets de logiciels libres de droit.
Dans cette communauté, il y a une kyrielle de salons (ou canaux ou channel) dont les noms commencent par # ou ## ; le nôtre est ##baclofene.

Lorsqu’on veut rentrer dans l’IRC, il faut choisir un PSEUDONYME (Nickname).
Par respect pour autrui, gardez toujours le même.
Certains pseudonymes peuvent être réservés et demandent alors un mot de passe. Si vous ne l’avez pas, ça peut parfois passer, mais d’autres fois, au bout de 30 secondes, vous êtes renommés en GuestXYZ.

Nous verrons plus loin comment réserver son pseudo, afin qu’un autre ne puisse pas l’utiliser.

  • Pas d’accents ni d’espaces, mais bien des « - » et « _ » ;
  • dois commencer par une lettre et 16 caractères maximum.
  • Vous pouvez mettre des lettres capitales.

Il y a deux moyens pour y accéder : une interface Web ou un programme dédié.
Le plus simple est de commencer par l’interface WEB. Si ce moyen de communication vous plaît, vous pouvez alors installer un programme dédié, plus performant que l’interface WEB.

Kiwi Irc

Nous vous proposons comme interface client WEB « Kiwi IRC »
S'il est en panne, prenez la 2ème option, similaire à la 1ère.

Connection

Vous avez alors l’écran suivant :

Remarquez tout de suite la zone blanche en bas de la fenêtre, c’est là que vous devez taper votre texte, suivi de la touche « Entrée »

L’important est de rester connecté.

Lorsque vous vous connectez, dites d’abord un « bonjour » ou appelez directement la ou les personnes présentes. On dit aussi« citer » quelqu’un.


Lorsque vous êtes cité, le programme émet un « toc » sonore pour attirer votre attention ; et donc, par extension, vous attirez l’attention de quelqu’un en le citant.
Il se peut que les personnes soient temporairement occupées ailleurs et ne vous répondent pas tout de suite. Ne fut-ce que pour se soulager ou se préparer un café ;)

Attendez, ne vous déconnectez pas. Vous pouvez surfer ailleurs sans problème. Si on vous appelle, vous aurez le bip, sinon reprenez la page de temps en temps pour voir s’il y a eu de l’activité.

Lorsque vous quittez le tchat et surtout si vous êtes dans une conversation, dites « au revoir »

.

Citer une personne, attirer son attention

Pour citer quelqu’un, il suffit de taper son pseudo, à la lettre près, mais peu importe la casse (majuscules/minuscules).

Pour vous y aider, toutes les interfaces proposent la complétion, c’est-à-dire qu’il suffit de taper les premières lettres suivies de la touche de tabulation.

Attention, ChanServ est un robot qui surveille et gère le salon, il ne répondra pas.
FriteSilencieuse n’est pas un robot, mais comme son nom l’indique, il restera silencieux.

Le statut (absent, mais aussi occupé)

Kiwi IRC ne gérant pas l’absence, il est de bon ton, ici, d’indiquer votre indisponibilité en ajoutant un suffixe à votre pseudo comme « -OUT » quand vous quittez votre habitation, mais que vous restez connecté pour pouvoir jeter un coup d’œil à l’activité en votre absence, ou « -OQP » (occupé),

l faut utiliser la commande /nick (comme nickname – pseudonyme). Votre ligne doit commencer par le « / » /nick VotrePseudo-oqp renommera votre pseudonyme. Attention aux 16 caractères maximum !

Mais le plus simple étant de cliquer sur votre pseudo en bas à gauche. Une petite invite s’ouvre et vous n’avez plus qu’à taper votre nouveau pseudo.

Établir une communication PriVée (PV)

La communication privée doit être une exception, il faut privilégier le « général » ou le groupe.
C’est très simple à établir. Vous cliquez sur son pseudo en haut à droite pour faire apparaître une invite avec trois choix :

Cliquez sur « Message privé » pour établir la communication.

Vous pouvez aussi avoir des infos et ignorer ses interventions. Mais attention, vous ne saurez même pas s’il vous appelle…
Une fois la communication privée lancée, il suffit de dialoguer :

Remarquez en haut l’onglet qui représente la communication en cours avec une petite croix pour la fermer.
Il y a aussi Il suffit de cliquer dessus pour rejoindre le « général »

Personnalisez l’interface

Vous pouvez choisir un mode d’affichage différent et vous avez aussi la possibilité d’un autre réglage sympa qu’est l’horodatage :

Cliquez sur l’engrenage en haut à droite :

Choisissez l’apparence,

Cliquez sur Message et activez l’horodatage :


Bonnes conversations !


Pour aller plus loin

Réserver son Pseudo

Cela évite une usurpation d’identité.

Commencez par vérifier le pseudo : tapez la commande /msg NickServ info votre_pseudo Pas d’espace devant le « / »

NickServ (le serveur de nickname) vous répond :

C’est bon, vous pouvez continuer. Dans le cas contraire, changez de pseudo.

Assurez-vous que vous êtes bien connecté avec le pseudo que vous désirez enregistrer.
/msg NickServ register votre_mot_de_passe votre@mail.tld

(Moi j’ai fait )

Le serveur répond :

Vous avez donc reçu un mail comme ceci :

Finalisez l’enregistrement en copiant / collant la commande renseignée dans votre mail. Dans mon cas :

Le serveur a répondu :

Quittez le tchat et reconnectez-vous sans entrer le mot de passe et vous aurez ceci :

Vous pouvez l’activer en tapant /msg NickServ identify mdpass (avec votre mot de passe !)

Oups ! c’est « mdpasse »

Vous êtes aussi averti qu’il y a eu 2 tentatives…

Le plus simple est de signaler le mot de passe dans la fenêtre de connexion :

Donc, si vous ne faites rien d’autre, il n’est pas obligatoire d’entrer votre mot de passe pour l’utiliser !

Activez la sécurité comme suit : /msg NickServ SET ENFORCE ON Pour la désactiver :
/msg NickServ ENFORCE OFF

ATTENTION. UNE FOIS ACTIVÉE, VOUS AVEZ 30 SECONDES POUR ENTRER LE MOT DE PASSE. UNE FOIS CE DÉLAI PASSÉ, LE PSEUDO EST RENOMMÉ ET VOUS DEVEZ ATTENDRE UNE HEURE AVANT DE POUVOIR L’EMPLOYER.


Pour supprimer la réservation : /msg NickServ DROP Votre_Pseudo mdpasse

Pour plus de commandes, utilisez l’aide (en anglais) /msg NickServ HELP et /msg NickServ HELP SET


Bientôt,
un programme spécialisé : HexChat